menu

Médiathèque

Les volets de la coopération entre le Maroc et l’OMPI au centre d’entretiens à Rabat entre MM. Benkirane et Francis Gurry

publié dans BMDA Actualité par

Le directeur de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle en visite de travail au Maroc

Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, s’est entretenu, jeudi à Rabat, avec le directeur de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), Francis Gurry, des différents volets de la coopération entre le Maroc et cette organisation.

Les deux parties ont évoqué, lors de rencontre, les différents volets de la coopération entre le Royaume du Maroc et l’OMPI, qui a été renforcée par la signature, ce jeudi, d’un mémorandum d’entente entre l’Organisation mondiale et l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), indique un communiqué du Chef du gouvernement.

Dans ce cadre, M. Gurry, qui effectue actuellement une visite de travail au Maroc, a salué la coopération totale du Maroc et son adhésion au sein de cette Organisation à travers les différentes initiatives visant à garantir les droits de la propriété intellectuelle dans différents domaines et à encourager la créativité et l’innovation, ajoute le communiqué.

Le directeur de l’OMPI a exprimé, à cet égard, son admiration pour la dynamique que connait le secteur de la création culturelle et industrielle au Maroc, ainsi que pour le niveau des ressources humaines marocaines.

De son côté, le Chef du gouvernement a mis en avant la qualité du système juridique marocain en matière de protection de la production intellectuelle et industrielle et les efforts du gouvernement pour accompagner la transition du secteur non structuré.

M. Benkirane a réitéré, en outre, le soutien total du Maroc à toutes les initiatives de l’OMPI visant à assurer la protection de la propriété intellectuelle, dans le contexte des changements technologiques accélérés que connait le monde.

Cette rencontre s’est déroulée en présence du ministre délégué auprès du ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, du représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies à Genève, et du directeur de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale.

Examen des moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et l’OMPI

Les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) ont été au centre d’entretiens, jeudi à Rabat, entre le vice-président de la Chambre des représentants, Chafik Rachadi, et le directeur général de cette organisation, Francis Gurry. Cette rencontre, tenue en présence du Représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies à Genève, Mohamed Aujjar et du directeur général de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), Adil El Malki , a été l’occasion d’examiner les moyens de renforcer la coopération entre le Royaume et l’OMPI et de discuter aussi des questions d’intérêt commun, indique un communiqué de la Chambre des représentants. M. Rachadi a mis en avant, lors de cette rencontre, les initiatives entreprises par le Maroc en vue de la réglementation de la propriété industrielle initiée depuis plus de 100 ans, ce qui a permis au Royaume de se doter d’un arsenal juridique important dans ce domaine, ajoute le communiqué.

Il a également passé en revue les stratégies de développement lancées par le Royaume depuis plusieurs années, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, et qui ont permis au Maroc d’occuper une place avancée sur la scène internationale dans divers domaines notamment ceux des industries automobile et aéronautique. Le parlementaire a souligné dans ce cadre l’ouverture du Maroc et son implication dans le renforcement de la coopération et le développement des partenariats avec les autres pays et les institutions internationales, afin de développer le domaine de la propriété intellectuelle, dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie de la propriété industrielle et commerciale pour la période 2016-2020, poursuit le communiqué.

M. Rachadi a mis en relief l’orientation stratégique du Maroc pour le renforcement de la coopération sud-sud et le rôle central que joue le Royaume, eu égard à son positionnement géographique au niveau régional pour le développement de la propriété industrielle à l’échelle internationale.

Pour sa part, M. Gurry a salué le développement que connait le Royaume sous la conduite de Sa Majesté le Roi dans différents domaines, notamment économique, industriel et technique, mettant en exergue également le climat des affaires et la confiance dont jouissent les investisseurs étrangers dans ce pays, ce qui lui a permis d’attirer les grandes compagnies et les investissements internationaux, note la même source.

M. Gurry a exprimé, à cette occasion, son admiration pour le modèle de développement marocain et le projet de régionalisation avancée lancée par le Royaume et qui garantit un développement équilibré entre les différentes régions du Royaume, réaffirmant sa gratitude et ses remerciements pour le soutien apporté par le Royaume du Maroc à l’OMPI et pour les efforts déployés en vue du développement de la propriété intellectuelle au niveau mondial.

Propriété industrielle: Signature d’un mémorandum d’entente entre l’OMPI et l’OMPIC visant à asseoir les fondement d’une coopération bilatérale

Un mémorandum d’entente a été signé, jeudi à Rabat, entre l’Organisation mondiale de propriété intellectuelle (OMPI) et l’Office marocain de propriété industrielle et commerciale (OMPIC) visant à asseoir les fondements d’une coopération bilatérale.

Signé par le directeur général de l’OMPI, Francis Gurry, et le directeur général de l’OMPIC, Adil El Malki, en présence du ministre délégué chargé du commerce extérieur, Mohammed Abbou, ce mémorandum d’entente a pour objectif de mettre en place un cadre de coopération de l’assistance technique qu’apporte l’OMPI à l’OMPIC, ainsi que les activités de coopération pour la mise en oeuvre de la stratégie de la propriété industrielle et commerciale 2016-2020.

Les activités de coopération couvrent en particulier cinq domaines, à savoir le renforcement des capacités, la promotion de la propriété industrielle et de la formation, le soutien de l’innovation, la lutte contre la contrefaçon et le développement des mécanismes alternatifs de résolution des litiges.

En vertu de ce mémorandum, les deux institutions conviennent de conjuguer leurs efforts pour le renforcement de la coopération sud-sud, en vue de développer des activités de coopération en faveur des offices des pays arabes et africains qui le souhaitent.

Ces activités portent en particulier sur la formation, l’échange d’expériences dans le domaine des TIC, la mise en place des réseaux CATI et l’adhésion aux instruments internationaux.

Intervenant à cette occasion, M. Abbou a mis en relief l’expérience acquise par le Maroc dans le domaine de la propriété industrielle, notant que le Maroc était parmi les premiers pays à adhérer à l’OMPI et à ratifier les conventions gérées par cette organisation.

« Le Maroc, qui a défini une stratégie nationale de la propriété industrielle et commerciale, est devenu un leader régional en la matière, ce qui lui a permis de présenter sa candidature pour accueillir le bureau extérieur de l’OMPI », a indiqué M. Abbou.

De son côté, M. Gurry a réaffirmé l’engagement de l’OMPI à soutenir et à appuyer l’OMPIC, un organisme qui connait un véritable rayonnement, notant que sa visite au Royaume témoigne du soutien de son organisation à la politique adoptée par le Maroc, notamment en matière de démocratisation du savoir.

M. Gurry effectue une visite de travail au Maroc, et participera vendredi au « Casablanca IP Forum », l’événement qui marquera le lancement de la semaine « Casablanca IP Week ».

Il animera avec d’autres personnalités nationales et internationales, un panel de haut niveau dédié au thème « la propriété industrielle du 21è siècle: un levier de croissance pour les économies émergentes ».

MAP: 12/05/2016

01 jan, 17

Médiathèque